Partir pour l’Algérie ?

Souhaitez-vous partir pour l’Algérie pour des raisons familiales ou simplement pour y passer des vacances ? La situation n’est pas encore favorable en ce moment bien que le gouvernement algérien ait assoupli quelque peu les conditions d’entrée dans le pays. En fait, les restrictions imposées en raison de la pandémie de la Covid-19 causent de l’exaspération pour les Français d’origine algérienne qui veulent retourner au pays.

Conditions sévères

Il est possible de partir pour l’Algérie mais il faut admettre que les conditions d’entrée sont assez sévères, ce qui empêche beaucoup de personnes de s’y rendre. En premier lieu, il faut effectuer un test PCR avant de prendre l’avion, un test de moins de 36 h et puis, un autre test 5 jours après l’arrivée en Algérie. En deuxième lieu, il faut rester confiné dans un hôtel, hébergement à payer lors de l’achat du billet. Autrement dit, il est impossible de monter à bord d’un avion uniquement avec votre billet d’avion si vous n’avez pas payé l’hébergement à l’hôtel une fois sur le sol algérien. Or, cela peut coûter extrêmement cher et tout le monde ne peut pas se le permettre.

Quelques allègements

Face à la colère des Français d’origine algérienne qui souhaitent visiter la famille dans le pays, Alger a consenti à quelques allègements mais cela ne règle pas le problème de tous. Ce sont seulement les personnes âgées à revenu modeste et les étudiants qui n’ont pas à payer les frais d’hébergement à l’hôtel pour confinement. Il est vrai que le gouvernement algérien a réduit de 20 % les frais de confinement mais il n’en reste pas moins que c’est inaccessible pour le plus grand nombre. Pour ne rien arranger, il n’y a qu’un seul vol par semaine pour Oran au départ de Marseille et il n’y a que la compagnie Air Algérie qui a le droit de pénétrer l’espace aérien algérien pour le moment.