Se rendre en Antalya : quelles formalités ?

Connue comme la « Riviera turque », Antalya est une ville bordée de plages méditerranéennes et de grands hôtels. Si vous aimeriez faire une petite balade à bord d’un yacht ou découvrir les magnifiques falaises turques, cette destination est faite pour vous. A 4h de vol depuis Paris, de beaux paysages naturels et des vestiges historiques vous attendent. Mais, quelles sont les formalités pour séjourner à Antlaya.

Ce qu’il faut pour partir à Antalya, Turquie

Pour les voyageurs issus de l’Union européenne, le visa n’est pas obligatoire pour séjourner moins de 180 jours dans le territoire turc. Sachez qu’il est possible de les fractionner. Arrivée à destination, il faut présenter une carte d’identité. Avec cette pièce, la douane va vous remettre un document qu’il faudra conserver puis présenter au moment de sortir le territoire turc. Assurez-vous également d’avoir votre passeport en même temps. Ces deux pièces d’identité doivent être valables au moins 6 mois après la date d’entrée en Turquie. Pour un séjour au-delà de 90 jours, il faudra demander un visa. La même règle s’applique aux autres nationalités, dont Belges et Canadiens. Ces derniers peuvent effectuer une demande de visa touristique en ligne sur la plateforme evisa.gov.tr.

Les autres formalités bonnes à savoir

Si un mineur fait le même voyage que vous, il doit se munir d’une pièce d’identité. Une carte ou même un passeport suffira. En ce qui concerne l’autorisation de sortie de territoire, chaque pays a mis en place son propre système. En France, la loi stipule qu’un mineur doit présenter un formulaire contenant la signature d’un parent ainsi qu’une photocopie de la carte d’identité de ce parent pour pouvoir partir à l’étranger. Pour emmener votre voiture sur le territoire turc, il faut avoir un permis international ainsi qu’une assurance à votre nom. Cette dernière doit couvrir la Turquie. Dans le cas échéant, vous devez demander une extension. L’autorité va apposer un tampon pour la voiture sur votre passeport. Pour sortir du territoire, un voyageur peut ramener 4 vins ou 1 litre d’alcool de plus de 22°. Il a aussi le droit de rentrer avec une cartouche de cigarettes et un appareil photo amateur.